Quand le cow-boy fait la fête…

Jeudi 29 janvier 2009
Festival western

Festival western

Monter à cheval en état d’ébriété, fut-ce pour la Saint-Tite, est interdit, du moins à Trois-Rivières, au Québec ! En effet, une cavalière, qui revenait de cette célèbre fête western, s’est vue verbaliser pour conduite de son cheval en état d’ébriété. Elle a reçu un billet d’infraction de 100 $ avec la mention : « conduite avec les facultés affaiblies… d’un cheval ».

La cavalière a été interceptée vers 1h30 du matin dans la cour de l’église par des policiers. Ceux-ci avaient été informés par un promeneur qu’une femme se promenait, montant un cheval visiblement excité et que sa cavalière semblait avoir un peu trop bu !

Or, il existe un règlement sur la gestion des événements spéciaux de la Ville de Saint-Tite, qui s’applique donc notamment pendant le Festival Western, et qui précise qu’il est interdit de monter à cheval en état d’ébriété. Cette mesure vise à s’assurer que pendant ces événements où les chevaux circulent au milieu de la foule, les cavaliers soient en mesure de contrôler leurs montures. Même s’il semble que peu de cavaliers aient déjà écopé d’un tel billet d’infraction, il n’est pas rare que les cow-boys abusent de la bouteille et que certains soient remarqués « ayant de la misère pour tenir à cheval » !

Le Festival Western de Saint-Tite

Ce festival est la plus grande attraction western de l’est du Canada. Les cow-boys s’y donnent rendez-vous chaque année pour les rodéos, différentes compétitions équestres, la musique et la danse country.

La ville de Saint-Tite est depuis très longtemps réputée pour son industrie forestière et celle du cuir, qui lui valut le nom de « ville du cuir du Québec », mais aussi de plus en plus depuis 30 ans pour son Festival Western qui s’est d’ailleurs initié à partir d’une entreprise spécialisée dans le cuir. Cette entreprise décida un jour d’orienter sa production vers la fabrication de bottes western. Et, en 1967, pour se faire connaitre, elle décida d’organiser une première « journée rodéo » à laquelle assistèrent d’emblée 5 à 6.000 personnes.

L’année suivante, d’autres marchands s’associèrent à cette entreprise et de nombreux citoyens bénévoles vinrent contribuer à l’organisation de ce qui est ainsi devenu finalement le « Festival Western de St-Tite », un véritable événement touristique.

Peu à peu, différentes activités se sont greffées sur le Festival Western et son rodéo, comme une parade à traction animale, des concours hippiques et westerns. Toute la ville s’anime et les habitants s’habillent western. Forte de cette tendance touristique western, de plus en plus de commerces arborent un look country pour cultiver l’ambiance western de la ville, et rappeler la culture western typique de l’Ouest canadien.

Les disciplines d’équitation western

Si l’équitation western relève d’une culture, de traditions, elle n’a pas grand-chose à voir avec le rodéo. A l’origine, cette façon de monter à cheval vient du travail que faisaient les cow-boys dans les ranchs américains avec le bétail, pour qu’elle soit confortable et sûre.

En équitation western, la discipline reine est certainement le Reining. Le cheval et son cavalier effectuent au galop un parcours imposé, appelé « pattern », comprenant des enchainements de figures telles que des petits et grands cercles, des huits de chiffre, des reculés rapides, des changements de pied, ou autres sliding stops, roll-backs, etc.

Une autre épreuve réputée est le Barrel Racing. Il s’agit d’une course où cheval et cavalier effectuent un slalom autour de trois tonneaux répartis pour former un triangle. Le vainqueur est celui qui fait le parcours le plus rapide. Le cavalier effectue le parcours dans le sens qu’il choisit, soit à main gauche, soit à main droite. Il doit faire attention de ne pas faire tomber les tonneaux. Pour gagner, le cheval doit faire au grand galop des virages les plus serrés possible, ce qui demande une grande agilité.

Dans le Western Pleasure, un groupe de cavaliers effectuent une reprise à main droite et à main gauche. Le juge demande à son gré les allures : pas, trop, galop qui doivent être lentes et coulées. Le juge évalue les qualités du cheval qui doit être calme, conserver le même placé, nuque fléchie, tout en répondant rapidement aux aides de son cavalier.

Une épreuve de maniabilité, le Trail, demande au cheval et à son cavalier d’affronter une série d’obstacles naturels disposés à faible distance les uns des autres. Ce rapprochement des obstacles oblige le cheval à galoper dans le calme, à rester attentif aux demandes de son cavalier, ce qui est important parce qu’il est jugé à la fois sur son obéissance et son aisance pour franchir les obstacles. Pour autant, les difficultés du parcours rappellent celles que rencontre tout cavalier d’extérieur faisant de la randonnée par exemple.

Dans le Pole Bending, le cavalier effectue un parcours au galop, slalomant autour de six poteaux. Puis il fait demi-tour et reprend le parcours en sens inverse. A dernier poteau, il prend le plein galop pour aller franchir la ligne d’arrivée. Cette discipline requiert du cheval beaucoup de puissance et d’agilité.

Sports équestres, Toutes | 6 commentaires

Haut de page

6 réponse pour “Quand le cow-boy fait la fête…”

  1. 01

    Ouahou ! impressionnant la photo… c’est vrai aussi que certains cavaliers en france devraient utiliser un alco-test avant de monter en selle ! heureusement qu’ils se baladent pas au milieu de la foule…

    Par Step le Vendredi 30 janvier 2009 à 9:46
    Haut de page
  2. 02

    c’est super la monte western et très spectaculaire, mais est-ce que c’est brutal pour le cheval de lui faire faire des stops aussi brusques ?

    Par Maggie le Mercredi 4 février 2009 à 9:15
    Haut de page
  3. 03

    C’est vrai qu’il y en a qui fête fort à St-Tîte et au nombre de policier qu’il y a, je comprend qu’il y en a qui intervienne…

    Par Lauryann le Lundi 23 février 2009 à 2:05
    Haut de page
  4. 04

    IT SON TROP BELLE VEAU PHOTO MERCI POUR TOUS

    Par MANON le Jeudi 18 mars 2010 à 20:09
    Haut de page
  5. 05

    moi je monte en western mais je n’ est jamais vu de rodéo et c’ est tres impressionant !!!

    Par coralie le Mercredi 2 juin 2010 à 8:42
    Haut de page
  6. 06

    c trop bien le western cool lol et le rodéo aussi trop cool lol

    Par Audrey le Vendredi 18 février 2011 à 17:26
    Haut de page

Laisser un commentaire

  •  
  •  
  •  

Vous pouvez suivre les commentaires grâce au flux des commentaires.

RESTEZ INFORMES !
Retrouvez-nous…
Méta