Pierre Jonquères d’Oriola au paradis des cavaliers

Mardi 26 juillet 2011

« Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre »… Pierre Jonquères d’Oriola, né le 1er février 1920 s’en est allé la semaine dernière au paradis des cavaliers, et notamment de ceux qui ont fait rêver les passionnés de CSO dès les années 50 !

Il avait à peine 16 ans quand il est devenu recordman de France de saut en hauteur à cheval. Champion olympique en 1952 à Helsinki avec Ali Baba, puis en 1964 à Tokyo avec Lutteur B, il obtient une médaille d’or lors de la dernière journée de ces JO. Il enchaine ensuite les titres de champion de France de saut d’obstacles individuel en 1954, 1956, 1958 et 1959 puis il est champion du monde de saut d’obstacles individuel en 1966 avec Pomone B.

Impossible d’égrener toutes ses victoires, il y en a plus de 500 pendant ses 25 ans de compétitions internationales, dont 5 olympiades, ce qui a fait de lui le cavalier français de CSO le plus titré.

Catalan de souche, et viticulteur depuis qu’il avait pris sa retraite, Pierre Jonquères d’Oriola était également un homme impliqué dans la vie sociale.

Pierre Jonquères d’Oriola restera une référence dans le monde cheval !

Sports équestres, Toutes | Pas de commentaires

Haut de page

Laisser un commentaire

  •  
  •  
  •  

Vous pouvez suivre les commentaires grâce au flux des commentaires.

RESTEZ INFORMES !
Retrouvez-nous…
Méta