Le Saut Hermès, quelle logistique !

Vendredi 21 mars 2014

Comment accueillir les 100 meilleurs cavaliers du monde au Grand-Palais ?

Comment s’est préparée la 5ème édition du Saut Hermès qui met en compétition CSI 5 étoiles, le plus haut niveau de concours hippique pendant 3 jours, au Grand-Palais, autrement dit à deux pas des Champs-Elysées ?

Tout commence une semaine avant l’évènement. Il faut mettre en place les installations (tribunes, matériels, etc.), faire la décoration. Parallèlement, commence la mise en place de la « base vie », sur les Champs eux-mêmes avec les écuries, les box… 

L’arrivée des chevaux sur la plus belle avenue du monde exige également une logistique adaptée et méticuleuse : intendance, surveillance des chevaux de concours…

A l’intérieur de la structure, les contraintes de sécurité liées au Grand-Palais sont drastiques, ce qui ne facilite pas le balai de la centaine de camions nécessaire à cette installation.

Le Saut Hermès en quelques chiffres

Une cavalerie de 100 chevaux de compétition plus 30 chevaux de spectacle
Des équipes de 50 personnes pour la sécurité, 80 hôtesses, 200 serveurs restauration…
Et pour les besoins matériels, 3.690m2 de sable, 2 tonnes de foin, 25 tonnes de litière,
200 m3 de fumier à évacuer, sans oublier l’eau. Il faut être en mesure d’apporter 40 litres d’eau par jour et par cheval…

ligne grise

Cheval actualité, Sports équestres, Toutes | Pas de commentaires

Haut de page

Laisser un commentaire

  •  
  •  
  •  

Vous pouvez suivre les commentaires grâce au flux des commentaires.

RESTEZ INFORMES !
Retrouvez-nous…
Méta