L’histoire du Père Noël !

Mercredi 24 décembre 2008

Il était une fois, il y a bien longtemps… le premier Père Noël ! En fait, il ne s’appelait pas encore « Père Noël », mais Saint Nicolas. Né en Asie Mineure (la Turquie d’aujourd’hui), il y a environ 1600 ans, le petit Nicolas était bon et généreux. Il devint évêque de Myre. Nicolas de Myre fut le protecteur des enfants, des veuves et des gens faibles. Il fut bienveillant et généreux. La légende raconte que, comme il eut pitié des trois jolies filles d’un noble qui était trop pauvre pour fournir la dot nécessaire à leur mariage, Saint Nicolas déposa des sacs d’or dans les souliers qu’elles mettaient chaque soir près de la cheminée. Cet or leur permirent de trouver de bons époux et d’être heureuses.

L’âne du Père Noël !

A travers les siècles, on perpétua la légende du bon Saint Nicolas. Aux Etats-Unis, les émigrants Hollandais appelaient Saint Nicolas « Sinter klaas » qui devint ensuite Santa Claus. On représente Saint Nicolas avec sa longue barbe blanche, la mitre qui deviendra un bonnet de fourrure, et un grand manteau rouge. Saint Nicolas faisait sa distribution de cadeaux sur le dos d’un âne. C’est pour cette raison que, dans certaines régions de France, les enfants déposaient sous le sapin, un verre de vin pour celui qui devint peu à peu… le « Père Noël » et une carotte pour son âne !

saint-nicolas1

Ce n’est que plus tard que les enfants Suisses crurent qu’un ange de Noël appelé “Kriss Kringle” arrivait sur un traîneau tiré par six rennes.

Aujourd’hui, pour ce Noël 2008, nous vous souhaitons à tous un très joyeux Noël, espérant que le Père Noël n’aura oublié aucun des cadeaux que vous aurez inscrits sur votre liste !

Histoire et usages, Toutes | Pas de commentaires

Haut de page

Laisser un commentaire

  •  
  •  
  •  

Vous pouvez suivre les commentaires grâce au flux des commentaires.

RESTEZ INFORMES !
Retrouvez-nous…
Méta