Des navettes à cheval pour le Mont-Saint-Michel

Dimanche 19 décembre 2010

En 2012, ce seront des chevaux de trait, percherons, cobs normands et postiers bretons qui conduiront les touristes au Mont-Saint-Michel. Ils monteront à bord de « maringotes », des véhicules hippomobiles à impériale de 7m de long. Les maringotes seront tractées par un couple de chevaux. Environ vingt paires de chevaux se relayeront pour tirer les 6 carrioles de 50 places, chacune travaillant au maximum 3 heures, sans doute moins s’il fait très chaud.

Pourquoi des chevaux pour atteindre le Mont-Saint-Michel ? Ces navettes à cheval seront mises en place dans le cadre de l’aménagement destiné à redonner au Mont son « insularité » ! Les automobilistes seront tenus de laisser leur voiture sur un parking à 2km du Mont.  Chaque année, ce sont 3 millions de visiteurs qui viennent visiter le célèbre monument. Les chevaux devraient assurer le transport d’environ 400.000 d’entre eux. Les passagers qui opteront pour ce mode de transport écologique pourront admirer le paysage au pas régulier des chevaux sur le trajet d’une vingtaine de minutes ! Le prix de la navette sera de 6,5€.

Les meneurs sont formés au lycée agricole de Saint-Hilaire-du-Harcouët. Depuis le mois de mai, les chevaux sont soumis à des tests d’effort sous contrôle vétérinaire. Ils auront à tirer à vide une charge de 2 tonnes et de 5,5 tonnes avec les passagers. Depuis le mois d’octobre les tests d’endurance sont pratiqués sur l’hippodrome d’Agon-Coutainville afin d’habituer les chevaux à la foule.

Cheval actualité, Cheval au service de l'homme | Pas de commentaires

Haut de page

Laisser un commentaire

  •  
  •  
  •  

Vous pouvez suivre les commentaires grâce au flux des commentaires.

RESTEZ INFORMES !
Retrouvez-nous…
Méta