Aujourd’hui, la planète aspire à un air meilleur ! Alors, un peu partout on regarde comment faire revenir, autant que faire se peut, le cheval en ville et aux champs. Le Mont Saint-Michel prépare des navettes équestres, les viticulteurs travaillent leur label qualité en ayant recours aux chevaux qui préservent beaucoup mieux la terre, le débardage à cheval reprend du service, les parcs et jardins s’entretiennent avec l’aide de chevaux, le cliquetis des sabots annoncent de plus en plus souvent le ramassage de verre et de déchets verts… bref, le cheval reprend du service en tant qu’énergie alternative !

Mais il y a moins de 90 ans, en 1924…

[gview file= »http://blog.clic-cheval.com/wp/wp-content/uploads/Lettre-Citroen-cheval.pdf »]

Ce courrier, échappé d’un grenier (ce qui explique qu’il soit marqué par le temps)*, et sans doute bien d’autres dans le même esprit, a su se montrer convaincant. Il a bien atteint son but si l’on en juge aujourd’hui par le prix de l’essence, les problèmes de pollution, et ceux qui empruntent les périphériques des grandes villes ne diront pas le contraire… sans doute un peu trop ! Il nous permet en tout cas de réfléchir à l’évolution de notre société dans un laps de temps très court…

Pourquoi ne pas proposer ici en commentaire, un courrier qui appellerait au retour du cheval ? Sans doute la planète en remercierait-elle les auteurs !

________________

* Merci Philippe !

Cheval ou… voiture ?

Un avis sur « Cheval ou… voiture ? »

  • 3 novembre 2011 à 6 h 24 min
    Permalien

    J’avais pensé équiper mon van de brancards pour atteler mon cheval… mais qu’est ce que je vais mettre dans mon van ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *