Cheval maltraité, pour que justice soit faite

Vendredi 29 janvier 2010

Justice pour un cheval maltraitéL’histoire ne s’est pas déroulée en France, mais en Grèce, dans la ville d’Olympie. Un cheval a été abandonné sur le bas côté d’une route, après… avoir été traîné sur 2 kilomètres par une voiture. La malheureuse jument était encore vivante, hennissant de douleur, le flanc déchiqueté, les deux membres brisés. C’est un vétérinaire qui est venu l’euthanasier pour soulager son calvaire.

Devant des témoins horrifiés, l’automobiliste est sorti de sa voiture, riant et fier, se vantant de son « exploit » ! Bien sûr, les témoins ont appelé la police mais elle n’a pas jugé bon d’appréhender l’automobiliste. Sans vouloir faire de lien de cause à effet, on notera que l’individu en question est un ancien policier. Nous voulons rappeler que la Grèce est un pays membre de l’Union Européenne, qu’elle est considérée comme le berceau de la culture européenne, mère de la philosophie dès l’Antiquité. Elle a aussi institué les Jeux Olympiques, nourrissant des valeurs essaimées dans le monde entier… Comment, dans ce pays, pourrait-on accepter de laisser un tel acte impuni ? Rappelons également notre article sur la nécessité de faire évoluer le statut juridique du cheval dans la loi française. Une proposition de loi a été déposée par le député des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca, visant à faire considérer le cheval comme « animal de compagnie » et non plus comme « animal de rente ». Une évolution indispensable pour donner au cheval la place qu’il mérite au sein de la société.

Certes, comme l’avait rappelé en commentaire de notre article un avocat spécialisé en droit de l’animal, même hors statut d’animal de compagnie, en France les articles 521-1 et R 654 du Code Pénal s’appliquent aux actes d’abandon, de mauvais traitements ou de cruautés perpétrés sur un cheval. Sauf que, pour cela, il faut que la police, la justice, la société dans son ensemble, aient les moyens de considérer l’acte de cruauté ou de maltraitance ! A l’évidence, le constat n’est hélas pas toujours suffisant. Faire évoluer le statut juridique du cheval, c’est déjà influer sur les mentalités, forcer une réelle prise en compte de tels actes.

Allons plus loin dans cette demande de prise en compte du statut juridique du cheval en réclamant, chacun auprès de nos élus, une harmonisation européenne d’un statut juridique plus protecteur pour le cheval.

En attendant, concernant l’acte barbare dont a été victime cette pauvre jument, et le poulain qu’elle attendait qui plus est, une pétition est en ligne pour demander à la justice grecque de punir comme il le mérite son auteur. Il est également possible d’adresser des mails pour réclamer justice aux autorités concernées :

aolympia@otenet.gr

infopar@parliament.gr,

service@dorg.minenv.gr,

kbatz@otenet.gr,

dpse@hch.culture.gr,

a.gkerekou@parliament.gr,

gramproedrou@gnto.gr,

a.gkerekou@parliament.gr

Au besoin, vous pouvez télécharger une lettre type rédigée en anglais, à envoyer aux adresses mails ci-dessus.

Ne restons pas indifférents, tolérer de tels actes, c’est ouvrir des brèches dans nos responsabilités de citoyens. Comment rester crédibles dans nos démarches pédagogiques auprès de nos jeunes si de tels actes de barbarie restent impunis ? Quelles valeurs sommes-nous capables de véhiculer ?

Certes, on peut voir dans la souffrance de ce cheval un « fait mineur » à côté des souffrances de la population d’Haïti par exemple, mais si on ne recherche pas dans nos comportements une cohérence citoyenne, susceptible d’asseoir des valeurs de respect, de dignité, de solidarité…comment affirmer des principes éducatifs aux jeunes générations, comment rester sensible à la misère, à la souffrance de l’autre ? Quelle société visons-nous pour demain ?

Cheval actualité, Toutes | 3 commentaires

Haut de page

3 réponse pour “Cheval maltraité, pour que justice soit faite”

  1. 01

    pauvre petite jument! qui aurraut eu l’idee de faire sa appart cet automobiliste!! frenchement quel cullot

    Par chouquette le Dimanche 31 janvier 2010 à 0:16
    Haut de page
  2. 02

    Pauvre jument, heureusement quelle n’est pas morte.
    Aucune autre personne n’aurai pu faire sa a part ce débile d’automobiliste.

    Par Sonia le Mercredi 14 avril 2010 à 18:32
    Haut de page
  3. 03

    pauvre jument

    Par clementine foret le Mercredi 20 octobre 2010 à 15:39
    Haut de page

Laisser un commentaire

  •  
  •  
  •  

Vous pouvez suivre les commentaires grâce au flux des commentaires.

RESTEZ INFORMES !
Retrouvez-nous…
Méta